Une élève de la concentration Hockey féminin-études déjà sous contrat avec les Pionnières du Cégep de Rimouski

IMG 2691 Dannyka ParentTrois-Pistoles, le 8 décembre 2017 – La concentration Hockey féminin-études de l’école secondaire de Trois-Pistoles a déjà un impact significatif pour une jeune joueuse de la Gaspésie. Dannyka Parent, de Sainte-Anne-des-Monts, vient d’être mise sous contrat par les Pionnières du Cégep de Rimouski, membres de la Division 1 du circuit collégial AA de hockey féminin du Québec.

Elle évoluera avec les Pionnières en 2018-2019 au terme de ses études secondaires. Tout en faisant partie du programme Hockey féminin-études de l’école secondaire de Trois-Pistoles, elle complète actuellement sa quatrième saison avec l’alignement des Cyclones midget AA du Bas-Saint-Laurent.

L’entraîneur des Pionnières du Cégep de Rimouski, Hugues Lebel, est heureux de recevoir cette nouvelle recrue.

Pouvoir compter sur une structure d’encadrement et d’entraînement dédiée à la formation des hockeyeuses de la région, en amont du niveau collégial, s’avère efficace. On vise à ce que cela inspire d’autres jeunes filles à poursuivre leur passion dans la région et la concentration Hockey féminin-études donne accès à un bassin de recrutement à proximité. Ce programme comble un vide dans la région en matière de développement des hockeyeuses d’ici.

Rappelons que pour le moment, les élèves qui participent à ce programme proviennent des MRC des Basques, de Rimouski-Neigette, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et de la région de la Gaspésie. La concentration Hockey féminin-études à l’école secondaire de Trois-Pistoles est également en mesure d’accueillir des élèves-athlètes provenant d’autres régions de l’Est du Québec et de l’extérieur.

Pour assurer le succès de la concentration Hockey féminin-études, l’école secondaire de Trois-Pistoles et le club collégial AA les Pionnières du Cégep de Rimouski ont mis leurs ressources en commun afin de développer une structure spécifique d’apprentissage et d’encadrement favorisant la réussite des élèves. Cet aménagement touche à la fois l’organisation scolaire, la confection des horaires de cours, le suivi pédagogique, la planification des entraînements et l’accompagnement sportif.

-30-

Renseignements :      Steve Leclerc, enseignant responsable de la concentration Hockey féminin-études de l’école secondaire de Trois-Pistoles, 418 863-7710 / Steve.Leclerc@csfl.qc.ca

Source :           Catherine Boulay, directrice Secrétariat général et communications, 418 854-2370 poste 2104 / boulayc@csfl.qc.ca

Statistiques ministérielles : résultats de la CSFL

Prof elevesSaviez-vous que la CSFL se classe première au Québec, dans le secteur public, pour le nombre d’élèves qui réussissent aux épreuves uniques du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieure (MEES)?

En effet, selon les statistiques ministérielles officielles, 94,5 % de nos élèves de 4e et 5e secondaire ont réussi leurs examens du Ministère au mois de juin 2016.

Saviez-vous que la CSFL se classe parmi les meilleures au Québec pour retenir les élèves à l’école?

Toujours selon les statistiques ministérielles officielles, le taux de décrochage (sortie sans diplôme ni qualification) de la CSFL est de 6,6 %, alors que pour l’ensemble du Québec ce taux se situe autour de 14 %. Sachez que nous travaillons toujours à réduire cette statistique.

Ces résultats sont le reflet d’un travail assidu des équipes-école auprès de nos élèves.

Prof tableauCela démontre un niveau élevé de responsabilisation de la part de nos enseignants. Ils ont à cœur la réalisation de leur mandat de travail et leur mission.

Ceux-ci sont appuyés par une équipe de professionnels de l’éducation à la fine pointe des connaissances des données probantes du développement pédagogique et personnel des élèves.

Cela, bien entendu, sans oublier le support de toutes les catégories de notre personnel de soutien qui gravitent dans l’ensemble des écoles et des centres.

On doit l’avouer pour faire fonctionner de façon concertée ces équipes de travail, il faut des gestionnaires qui croient à la mission et aux valeurs de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs. Que ceux-ci se retrouvent dans les écoles ou dans les centres, ils se préoccupent de la réussite de chaque élève dans son parcours scolaire, et ce, en transmettant à tous les intervenants de l’organisation, le respect mutuel, l’engagement, le professionnalisme et la collaboration.

Merci à vous tous et félicitations à nos élèves qui représentent la relève et sont les futurs ambassadeurs de notre région!

Le conseil des commissaires et la direction générale.

L'École Notre-Dame vous présente « De la terre jusqu'au courant »

Ecole Notre Dame TraversierNous sommes fiers de vous présenter la vidéo de la chanson des Soeurs Boulay « De la terre jusqu'au courant » mettant en vedette les élèves de l'Ecole Notre-Dame. Ce projet s'est concrétisé grâce à la collaboration du personnel de l'école, des élèves, des parents, des AVSEC de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs et de la Corporation de la Traverse du Lac Témiscouata.

https://www.youtube.com/watch?v=1nvT1zph-4Y&feature=youtu.be

Prix d'excellence

Des ateliers avec des membres de la communauté

Description du projet

Depuis maintenant six années, le personnel de l'école primaire Litalien de Trois-Pistoles planifie et organise des ateliers pour tous les élèves en faisant appel aux diverses ressources de notre communauté. Des démarches sont faites auprès des personnes ou des organismes qui pourraient offrir des ateliers à l'école ou ailleurs dans notre milieu: le Club de gymnastique, les Amis de l'Art, la Maison de la famille, la Maison des Jeunes, les Amis de l'Âge d'or, les membres de l'AFÉAS, les Scouts, les Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles (Festival du conte), l'Association Chasse et Pêche, les intervenants sociaux du CSSS, le Conseil municipal, l'école secondaire, la bibliothèque municipale, Hockey Est du Québec, les parents, grands-parents ou membres de la communauté ...

prix-excellence

enfin toute personne ou organisme qui ont des talents particuliers ou des centres d'intérêt qu'ils pourraient partager avec les élèves. À toutes les deux semaines, les 132 élèves de l'école sont inscrits à divers ateliers selon leur intérêt: atelier de tricot, de petite menuiserie, d'initiation à la pêche, de cuisine, de peinture sur soie, sur verre, sur bois, d'art dramatique, de coiffure, de couture, atelier scientifique, natation, patinage, hockey, tennis de table, golf, journal étudiant, visite à la ferme, projet intergénérationnel avec les personnes âgées résidant au CSSS, gymnastique, broderie, tissage, cours de guitare et de percussion, atelier de conversation dynamique en anglais (Walk and talk), animation du livre etc. Ces ateliers sont animés par un membre de la communauté supporté par un intervenant de l'école. Les groupes sont formés d'une dizaine d'élèves de 8 à 12 ans. De plus, le Conseil municipal de la Ville de Trois-Pistoles met à notre disposition gratuitement, des heures de glace à l'aréna. La Ville nous donne aussi gracieusement accès à la bibliothèque municipale et à la salle de danse du Centre culturel.


Objectifs du projet

Ce projet vise à faire connaître aux élèves différentes sphères d'activités, à éveiller leur curiosité, à leur faire découvrir de nouveaux talents et intérêts tout en apprenant à connaître et à apprécier les richesses personnelles et professionnelles des membres de leur communauté. Nous espérons ainsi favoriser le sentiment de fierté et d'appartenance à leur milieu, leur faire valoir les richesses humaines et matérielles qui les entourent. Nous souhaitons qu'ils tissent des liens avec des gens de tout âge et de tout horizon. Nous souhaitons également que ces nouvelles expériences humaines favorisent leur désir de persévérer et de s'accomplir, tout comme les gens passionnés rencontrés. Ces ateliers et les rencontres des personnes ressources, par les occasions qu'ils donnent de mieux se connaître, ont aussi une incidence sur l'émergence d'aspirations professionnelles. De plus, la rencontre entre les élèves et les membres de la communauté, de tous âges, permet de créer des liens, de se reconnaître dans la rue, de s'apprécier et de développer un respect mutuel.


Retombées du projet

L'école s'ouvre sur sa communauté et la communauté s'ouvre à l'école. Les retombées des rencontres entre les générations se font sentir bien au-delà du moment des activités. Les jeunes et moins jeunes se rencontrent à l'épicerie, dans la rue, au bureau de poste, ou ailleurs, se reconnaissent, se saluent, échangent quelques mots, intègrent d'autres personnes dont leurs parents à leur conversation. Le lien est créé. Les membres de la communauté qui participent aux animations sont enchantés de la candeur et du désir d'apprendre des jeunes.

Ce projet fait en sorte que la communauté perçoit mieux le dynamisme de l'école publique et la qualité des services qui y sont dispensés. La communauté est témoin de la vitalité de l'école et du profond engagement du personnel dans la réussite des élèves et dans leur volonté de leur offrir des activités enrichissantes et stimulantes. Nous avons, à toutes les deux semaines, environ 20 personnes de la communauté dans notre école et, pour la plupart, des personnes bénévoles. Elles offrent leur temps et leur passion. Pour un milieu de 4400 habitants, incluant ceux de la ville et de la municipalité, il s'agit d'une belle mobilisation. Depuis le début de ce projet, il y a six années, au moins une centaine de personnes de notre communauté ont contribué à nos ateliers. Parmi nos projets, un se vit directement en lien avec les personnes âgées du CSSS. Des élèves vont les visiter et faire des activités avec elles. À Noël, les élèves vont offrir des cartes de souhait, ainsi que des chants, aux personnes âgées en résidence. Nous vivons dans un milieu où la moyenne d'âge est près de 60 ans. Il convient donc d'accentuer les liens entre nous.

Ce projet mobilise, autour de l'école, les membres de notre communauté. Nous lançons un avis de recherche, un appel à tous par une lettre envoyée aux parents. Nous faisons des téléphones. Nous demandons l'appui pour un accès à des ressources humaines, matérielles ou financières à notre Conseil municipal, à nos partenaires sociaux et à des organismes communautaires. Nous demandons une contribution financière aux maisons d'affaire et aux entreprises principalement là où des parents de nos élèves travaillent. Des organismes à vocation sociale contribuent financièrement tels les Chevaliers de Colomb et à la Maison le Puit (Centre d'entraide). Annuellement, nous recevons environ 2 500$ de dons de la communauté. Il s'agit d'une somme importante pour une petite municipalité.
Nous espérons poursuivre cette expérience enrichissante pendant plusieurs années encore. Ce projet pourrait se vivre dans d'autres écoles. Il s'agit que le personnel y croit et s'y investisse. La plupart de nos ateliers sont offerts gratuitement et généreusement par les membres de notre communauté. Les frais encourus sont en lien avec le matériel, la location et le transport des élèves. Avec les dons reçus, les frais imputés au budget de l'école sont moindres et permettent une pérennité.

En résumé, nos ateliers impliquant des membres de la communauté sont vécus avec enthousiasme, désir d'apprendre, respect et intérêt par les petits et les grands!